PDF

Saraï femme d’Abram

Térah père d’Abram part pour Canaan. Abram son fils aîné l’accompagne, ainsi que Saraï son épouse. Nahor, frère d’Abram reste à Ur en Chaldée. Hâran, l’autre frère d’Abram est mort, son fils Lot est également du voyage. Ainsi en a décidé Térah. Saraï réalise que ce n'est pas un voyage qui se prépare, mais bien un véritable départ. Ils vont partir : c'est-à-dire tout quitter.
Térah prolonge la première grande halte prévue à Hâran, son pays d'origine. Il ne semble plus vouloir poursuivre vers Canaan et cela convient bien à Saraï. Mais alors qu'elle a retrouvé la quiétude d'une vie sédentaire, Abram, son mari, lui dit que Dieu lui a ordonné de partir...
référence de base : La Bible de Jérusalem, Cerf-Desclée de Brouwer, 1979 (BJ 1979)

Ce conte biblique, de la collection Regard de femme, nous emmène dans ce périple, aux côtés de Saraï. Il reprend ce qu’ont pu être les questionnements, les inquiétudes, les incompréhensions, les révoltes, mais aussi les joies et les moments de grâce de celle qui devait devenir Sara, femme d’Abraham.